MP_-> TYPO

J'ai découvert récemment

MP_-> TYPO

qui sont des créations graphiques par Marie-Pier Lemieux. J'ai toujours adoré le graphisme, et j'ai un amour particulier pour les fontes. Voici un extrait de son blogue, ou elle explique de quelle manière elle a créé la font PLIURE... à l'aide de lettres fabriquée en origami!


L’histoire de cette série de lettres débute dès mon entrée à la maîtrise. Ce projet marque le début d’un réel processus de recherche. Armée d’un épais cahier de notes vierge, de crayons et de « Post-It », je me présente au cours, prends des notes et participe aux discussions. Pendant ces discussions, je griffonne et bricole. En m’amusant à plier un « Post-It », je crée la forme d’un A ensuite d’un B.

image-5

image-1

Je me suis demandé immédiatement si, à travers ce papier carré, toutes les lettres pouvaient être conçues. J’ai alors tracé une grille fixe à partir des pliures sur le « Post-It ». Par essai/erreur, j’ai manipulé le papier pour créer plusieurs lettres de l’alphabet, ce qui m’a permis de corriger la grille pour qu’elle puisse les accueillir toutes.

image-6

image-31

La grille établie, j’ai changé de canevas, le « Post-It » étant trop petit pour mes expérimentations. Sur une feuille de carton noir de 8.5 pouces sur 8.5, j’ai exploré les formes que me permettait la grille.


image-8

Comme il était difficile de réfléchir à toutes les formes possibles, j’ai schématisé les pliures à l’écran et généré les caractères à partir de l’ordinateur

image-9

Rapidement je me suis rendu compte que plusieurs formes de A, voire des centaines, étaient possibles.

image-10

À ce moment, j’ai commencé à collecter les formes disponibles pour chaque lettre de l’alphabet. Avec ce procédé, j’ai recueilli des milliers de signes.

image-15image-16

Le rassemblement m’a permis de créer neuf sous-familles. Chacune des sous-familles possède des particularités et des niveaux de lecture différents.

image-11

Dans une autre étape, j’ai sélectionné la sous-famille qui me paraissait la plus intéressante du point de vue de la lisibilité. À partir des contours octogonaux de cette sous-famille, j’ai exploré la possibilité d’en faire un caractère plus fin et plus léger.

image-24